Bouyi

Groupes ethniques BouyiLes Bouyi vivent principalement dans les comtés autonomes Bouyi-Miao, les préfectures de Xingyi et Anshun, la préfecture autonome de Qiannan Bouyi-Miao de la province du Guizhou, mais aussi dans les provinces du Yunnan et du Sichuan.

Les femmes des Bouyi possèdent des mains habiles, avec un bon talent en batik. Chez les Bouyi, toutes les jeunes filles doivent apprendre le batik auprès de leur mère. Leurs costumes se font tous à la main par le moyen du batik.

La fête des fleurs (du 1e au 21e jour du 1e mois lunaire) est une bonne opportunité pour les filles d'exhiber leurs oeuvres, de jolis vêtements. Ce jour-là, sur une vaste pelouse s'assemblent des milliers de jeunes Bouyi dans leurs plus beaux atours. Faire une excursion en admirant les paysages du printemps, et trouver leur amoureux (se) en chantant (les chants se représentent souvent sous la forme de questions-réponses) sont les activités essentielles de la fête.

Le dernier jour de la fête est le jour des fiançailles. En ce jour, les garçons emmènent leurs amoureuses chez eux, non pas pour rendre visite à la famille des garçons, mais pour que les futures maîtresses de maison confirment si la maison est confortable. A ce moment-là, elles deviennent timides bien que jettant un coup d'oeil sur la maison en se dissimulant dernière les arbres.

La fête du 6e jour du 6e mois lunaire est surnommé la fête du petit printemps. Lors de la fête, les villageois abattent les poulets et les porcs comme sacrifice, et plantent les drapeaux triangulaires au sang du porc sur les champs pour « chasser » les sauterelles.

Selon la tradition des Bouyi, au cours de la cérémonie de la fête, tous les Bouyi doivent se dissimuler dans la montagne en portant le costume Bouyi. En réalité, il ne s'agit pas de dissimulation, ceux-ci font joyeusement des activités dans la montagne, jetent les sacs multicolores dans lesquels se conservent le riz et les grains du coton. ..

La fête du 3e jour du 3e mois lunaire est la fête du riz glutineux multicolore. Toutes les familles Bouyi préparent un repas de riz glutineux multicolore en ce jour de fête. Cette fête fait allusion à une légende : il y a tres longtempts, une femme Bouyi avait l'intention de faire un plat de riz glutineux pour exprimer l'amour filial à son père. Le riz glutineux multicolore lui a beaucoup plu. Aux yeux du père, le plat était magnifique comme l'arc-en-ciel.

Vous accepteriez cette pratique? Oui ou Non, cela ne fait rien. On respecte leur croyance religieuse et leur culture spirituelle. Cela suffit.

Mon voyage

Visitez nos pages sous “Destinations” et choisissez vous même ce que vous voulez visiter. Un service 100% a la carte.

Témoignages

Bonjour Monsieur Duquenne, Nous sommes bien rentrés ce matin à Bruxelles.Tout s’est très bien passé et nous garderons tous des souvenirs inoubliables de ce voyage.  Je profite donc de ce mail pour vous re ...

Plus