Dai

Groupes ethniques DaiLes Dai sont très proches du peuple Thaï. Certains savants vont jusqu'à penser qu'ils forment la majorité de la Thaïlande. En parlant de l'ethnie Dai, les paysages pittoresques dans la préfecture de Xishuangbanna surgissent tout de suite dans notre esprit.

Les Dai vivent principalement de riz. Leur met typique est le riz cuit dans le bambou. On met traditionnellement du riz frais dans une pousse de bambou, ajoute de l'eau dedans et le laisse rôtir sur le feu. Le thé Pu'er, venu de la préfecture de Xishuangbanna a été exporté à l'étranger sous la dynastie Qing.

Les Dai, réputés pour la danse de "Paon", aiment danser sous l'accompagnement de leurs instruments spéciaux. Ainsi, les femmes Dai, élancées et gracieuses ont une appellation honorable, "le paon en or". La célèbre danseuse Yang liping est très réputée pour cette danse. Elle a notamment donné un spectacle en Europe.

L'origine de cette danse reste toutefois mystérieuse. Une légende raconte qu'autrefois, un chef Dai aurait conduit un groupe de 4000 personnes dans les montagnes pour y rechercher le bohneur. En pénétrant dans un lieu inconnu, ceux-ci auraient entendu des bruits : quelques fruits tombaient dans l'eau et des poissons buvaient cette eau. Un paon serait alros apparu dans l'eau et aurait commençé à danser élégamment en suivant les sons doux. À leur retour, les 4000 personnes auraient alors imitées les mouvements de danse du paon. Quelle que soit la réalité, cette danse est devenue le symbole de l'ethnie Dai.

Lors de la construction d'une maison, tous les gens d'un village doivent venir preter main forte. Une fois les travaux terminés, les Dais organisent la pendaison de crémaillere. Mais les règles divergent de celles que nous autres,occidentaux, connaissons.

Pour les Dai, l'ordre d'entrée dans une nouvelle maison est extrêmement strict. Ainsi, les garçons portant une tête de porc entrent en premier. Suivent les adultes mâles qui portent des valises, puis les femmes mariées prenant des couvertures ou des draps. Les derniers à entrer dans la maison sont les jeunes filles non-mariées. Elles s'occupent de mettre l'ensemble des plats préparés sur la table.

Dans les régions Dai, la recherche de l'amour est particuliere ! Les jeunes filles vendent sur le marché un poulet cuit à l'étouffée. Si le demandeur est juste son amoureux, elle sort un banc et lui demande de s'assesoir à côté d'elle. Après une conversation, s'ils se plaisent, ils partent tous deux en tenant leur témoignage d'amour "le poulet" et se dirigent vers la forêt voisine pour y continuer leur conversation. Dans le cas contraire, la fille double le prix du poulet et laisse le demandeur à côté.Groupes ethniques Dai

Pour les Dai, le fête de l'eau, qui tombe au quatrième mois du calendrier lunaire chinois, est  la plus grande fête de l'année. C'est leur fête du nouvel an ! Durant cette fête, les Dai s'aspergent mutuellement de l'eau, organisent des courses de bateaux-dragons, lâchent des lanternes volantes ... Toutes ces activités festivales ont pour but de chasser les maladies et les malheurs de l'année qui s'est écoulée, d'apporter de bonnes récoltes, un bon climat pour l'année suivante.

Vous accepteriez cette pratique? Oui ou Non, cela ne fait rien. On respecte leur croyance religieuse et leur culture spirituelle. Cela suffit.

Mon voyage

Visitez nos pages sous “Destinations” et choisissez vous même ce que vous voulez visiter. Un service 100% a la carte.

Témoignages

Cher jacquesUn grand merci à toi et à ton équipe pour l’organisation de notre voyage en chine.Nous somme arrivés a bon port dimanche le 23 octobre sans difficultés particulièresNous avons des images plein la tè ...

Plus